Accueil > Bruno RETAILLEAU > Communiqué de Presse de Bruno Retailleau – Sénateur de la Vendée – Président du Conseil Général de la Vendée

Communiqué de Presse de Bruno Retailleau – Sénateur de la Vendée – Président du Conseil Général de la Vendée

30/07/2011


La Cour de Cassation Gabonaise vient de rendre un arrêt aussi inattendu qu’incompréhensible qui risque de mettre gravement en péril l’avenir du groupe Plysorol et constitue une menace pour la pérennité du site de Fontenay le Comte et des 120 emplois qui en dépendent.

En décidant, sans procédure contradictoire, et alors même que la preuve de l’impéritie du groupe chinois, dirigé par Monsieur ZHANG, à la tête du groupe Plysorol a été apportée, de lui confier à nouveau l’ensemble des titres de propriété des filiales de Plysorol au Gabon, à savoir Pogab et Leroy Gabon, les magistrats de la Cour de Cassation ont rendu une décision des plus iniques.

Les autorités judiciaires et le Gouvernement Gabonais ne peuvent rester sans réaction face à cet arrêt, dont les conséquences risquent d’être désastreuses pour le groupe Plysorol et pour son usine de Fontenay le Comte, en particulier, dont l’activité repose exclusivement sur le Bois d’Okoumé.

Si cette décision était confirmée, elle le serait, en outre, en totale violation des accords juridiques Franco-Gabonais, puisque la justice Gabonaise a validé le 29 avril 2011 le jugement du Tribunal de Commerce de Lisieux, qui reconnaissait, en décembre 2010, le groupe John Bitar comme seul actionnaire.

Je demande, en conséquence, au Gouvernement français de prendre la mesure des graves difficultés auxquelles le groupe Plysorol est, aujourd’hui, confronté et toutes les initiatives nécessaires auprès du Gouvernement Gabonais pour que le droit de propriété légitime du groupe John Bitar sur les filiales gabonaises de Plysorol soit définitivement reconnu.

Publicités